Philippe BRETON


Chargé de recherche CNRS


Thèmes de recherche :

Philippe Breton centre actuellement ses recherches sur la notion d'argumentation.

L'un des objectifs est de mieux comprendre le mécanisme de l'adhésion argumentative et donc de l'observer comme un phénomène social (ce qui, curieusement, a très peu été le cas jusqu'à présent, tant on a étudié les arguments pour eux-mêmes, en tant qu'énoncés producteurs de vérité en dehors de tout contexte social). Le travail part d'une hypothèse qui consiste à décrire l'acte argumentatif comme un processus à deux temps solidaires : d'abord une modification du contexte de réception grâce à une famille d'arguments-type dits de "cadrage" (arguments de définition, d'autorité ou s'appuyant sur les valeurs et les lieux rhétoriques), ensuite l'établissement d'une liaison entre le contexte de réception et l'opinion proposée, grâce à la famille des arguments dits "de lien" (essentiellement déduction, causalité et analogie).

Une deuxième question posée par ce programme est : comment les travaux sur la manipulation, la propagande, l'esthétisation du débat, peuvent-ils enrichir la notion de "normes du débat" dans l'espace public ? Il est difficile de déterminer ce qu'est une procédure de discussion "démocratique". Il est par contre plus facile de déterminer ce qu'est une procédure communicationnelle manipulatoire (ce n'est pas pour rien qu'il y a plus de travaux sur ce deuxième thème que sur le premier). Il est donc tentant de déterminer les procédures de discussion "démocratiques" en creux par rapport aux procédures manipulatoires (ce qui évite les avatars du "politiquement correct", qui les détermine "en plein").

Cette recherche sur les normes de l'argumentation s'articule sur d'autres travaux relevant de perspectives disciplinaires différentes au sein des sciences humaines. L'argumentation est en effet un objet transversal, investi par d'autres champs théoriques que celui de la réflexion sur les normes. Le programme de recherche tente d'opérer des connexions inédites, par exemple avec le champ des recherches sur la "réception". L'enjeu de cette approche est également d'articuler entre elles les parties de l'ancienne rhétorique qui irriguent actuellement différents champs du savoir en sciences humaines.


Participation aux axes de recherche du Laboratoire :

Axe 3 : Anthropologie du champ de la communication

Indications bibliographiques :