Cogito

Descartes par Bourdon (Paris, au Louvre)

Ainsi, à cause que nos sens nous trompent quelquefois, je voulus supposer qu'il n'y avait aucune chose qui fût telle qu'ils nous la font imaginer; et parce qu'il y a des hommes qui se méprennent en raisonnant, même touchant les plus simples matières de géométrie, et y font des paralogismes, jugeant que j'étais sujet a faillir autant qu'aucun autre, je rejetai comme fausses toutes les raisons que j'avais prises auparavant pour démonstrations; et enfin, considérant que toutes les mêmes pensées que nous avons étant éveillés nous peuvent aussi venir quand nous dormons, sans qu'il y en ait aucune pour lors qui soit vraie, je me résolus de feindre que toutes les choses qui m'étaient jamais entrées en l'esprit n'étaient non plus vraies que les illusions de mes songes. Mais aussitôt après je pris garde que, pendant que je voulais ainsi penser que tout était faux, il fallait nécessairement que moi qui le pensais fusse quelque chose; et remarquant que cette vérité, je pense, donc je suis (cogito, ergo sum), était si ferme et si assurée, que toutes les plus extravagantes suppositions des sceptiques n'étaient pas capables de l'ébranler, je jugeai que je pouvais la recevoir sans scrupule pour le premier principe de la philosophie que je cherchais.

René Descartes, Discours de la méthode, quatrième partie.

 

A Claude Cohen-Boulakia (L'Utérus du Christ, éditions Galilée, 1978 ; Figures du Messie, avec Shmuel Trigano, dir., éditions InPress, 1996)

 

 

 

 

 

Internet et démocratie : les pages de Philippe Breton

Ph. Breton, "Individualisme et démocratie : une origine commune ?", dans Regards n° 44, mars 1999

Ph. Breton, "Internet : village planétaire ou tour de Babel ?", conférence à l'Institut d'informatique, Namur, Belgique, février 1996

Ph. Breton, "Le culte d'Internet", dans Le Monde diplomatique, octobre 2000

Éric Dupin (Libération du 27 octobre 2000), "La solitude collective d'Internet", lecture du Culte d'Internet, une menace pour le lien social, La Découverte, 2000

Les dérives d’internet, par Philippe Breton (chronique publiée dans La Marseillaise du jeudi 29 mars 2001), président d'honneur de J'accuse !, Action internationale pour la justice

 

Critique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oeuvres choisies :

Cliquez sur le timbre...

 

 

Liens :

http://kphi.doremi.net (portail de philo), désormais : http://www.cogitosearche.com

http://kphi.doremi.net/philosopher/francfort.htm (l'école de Francfort et, entre autres, une excellente maîtrise de Nicolas Spire sur Habermas)

http://perso.wanadoo.fr/marxiens/index.htm (un site marxien)

http://www.philagora.net (presque toute la philo : fiches pédagogiques...)

http://chez.com/patder/index.htm (la cyberevue Dialectiques)

http://dogma.free.fr/fr/fr-index.php3 (la cyberevue Dogma)

http://www.vrin.fr (librairie philosophique : catalogue, nouveautés...)

http://www.magazine-litteraire.com (le Magazine littéraire de Jean-Jacques Brochier : nombreux articles et dossiers en ligne)

http://microtec.net/pcbcr/moderne.html (une sacrée surprise : Descartes, l'humanisme, la philo moderne, les droits de l'homme..., par l'inépuisable Pierre Cohen-Bacrie)

http://www.diplomatie.fr/culture/france/index.html (les lettres françaises, sur le site du Quai d'Orsay : textes, auteurs, biographies, bibliographies...)

http://www.u-bourgogne.fr (l'Université de Bourgogne, son département de philosophie : Pierre Guenancia / Descartes, Yves Cusset / Habermas...)