Sent : Sunday, May 27, 2001 10:16 PM

Subject : Pour la Croix-Rouge Internationale, les implantations sont un "crime de guerre"

Menahem Macina - CJE

http://www.chretiens-et-juifs.org

Hag sameah, malgré tout!

 L'ADL [Anti-Defamation League] critique la Croix-Rouge pour avoir qualifié les implantations de "crime de guerre "

Par Melissa Radler et News Agency

Traduction française par Menahem Macina

WASHINGTON

Les États-Unis ont critiqué la Croix-Rouge Internationale, vendredi, déclarant qu'il était inutile que le chef d'une délégation de la Croix-Rouge Internationale ait qualifié de crime de guerre les implantations juives en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza. "Nous ne pensons pas que ce commentaire soit utile en cette période particulièrement explosive", a déclaré le porte-parole adjoint du Département d'État, Philip Reeker. René Kosirnik, chef de la délégation de la Croix-Rouge Internationale pour Israël et les Territoires, a affirmé, au cours d'une conférence de presse, que les implantations violent le droit international. "Le transfert, l'installation de population de la puissance d'occupation dans les territoires occupés est considéré comme un acte illégal et qualifié d'infraction grave. C'est une violation grave, formellement parlant, mais les infractions graves équivalent, en principe, à des crimes de guerre", a dit Kosirnik.

Reeker a refusé de discuter de la légalité des implantations, se contentant de dire que la position des États-Unis était "bien connue". Un autre fonctionnaire américain, qui a demandé à ce que son nom ne soit pas mentionné, a déclaré qu'il ne croyait pas que les États-Unis étaient entrés en contact avec la Croix-Rouge Internationale au sujet de la déclaration de Kosirnik.

Entre-temps, le président de l'Anti-Defamation League, Abraham Foxman, a durement stigmatisé les commentaires de Kosirnik, comme étant "indignes, injustes, et constituant une grossière déformation". L'accusation, a précisé Foxman, "est entièrement infondée et n'a aucune base dans la réalité", "elle joue sur les passions du conflit du Moyen-Orient et ne sert aucun intérêt si ce n'est celui de dénigrer et d'avilir la position d'Israël parmi les nations."

Dans son communiqué, Foxman, qui est un survivant de l'Holocauste, a déclaré: "Quelle ironie que 60 ans après le plus grand crime de guerre contre les droits de l'homme dans l'histoire, la Croix-Rouge Internationale dénigre aujourd'hui Israël pour sa politique d'implantations. La Croix-Rouge, qui est restée silencieuse et a présenté ses excuses pour n'avoir pas réagi face au programme d'extermination de masse de Hitler, a maintenant la faculté de parler librement contre les nations qui sont coupables de vrais abus humanitaires. Au lieu de cela, elle choisit de jeter le blâme sur Israël pour d'imaginaires atteintes aux droits de l'homme."