Une facture atteste les liens d'Arafat avec les attentats-suicide

 

L'armée israélienne a présenté mardi 2 avril à la presse un document qui prouve le lien direct entre le président palestinien Yasser Arafat et les attentats suicide menés par un groupe proche de son mouvement, le Fatah.
Dans le document saisi dans le quartier général de M. Arafat à Ramallah (Cisjordanie), les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, groupe terroriste proche du Fatah, demandent au général Fouad al-Choubaki, haut responsable financier au sein des services de sécurité de l'Autorité palestinienne, de l'argent pour acheter des explosifs.
La découverte de ce document, daté de la mi-septembre, est une preuve du lien entre M. Arafat et les attaques suicide, a déclaré un haut responsable des services de renseignement israéliens, le colonel Misri Eisen.
M. Choubaki avait été arrêté et emprisonné en janvier par l'Autorité palestinienne dans l'affaire du trafic d'armes du Karine A, cargo intercepté le 3 janvier par des commandos israéliens dans les eaux internationales en mer Rouge avec 50 tonnes d'armes envoyées, selon Israël, aux Palestiniens par l'Iran.
Il serait assiégé dans le quartier général de l'Autorité palestinienne à Ramallah, qui contient une prison.
Dans le document arabe, traduit par l'armée israélienne en anglais, les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa affirment que les explosifs et le matériel requis pour un attentat coûtent au moins 700 shekels (environ 145 dollars) et demandent une somme pour mener entre 5 et 9 attentats par semaine.
Le groupe demande également du financement pour 30.000 balles de fusil automatique M-16, à 0,40 USD la balle, et 3.000 balles pour des Kalachnikov à 1,60 USD l'unité, selon l'armée.
L'argent doit permettre aussi d'aider les familles des kamikazes, selon le texte, annoté et commenté par des employés du bureau de M. Choubaki.
Le colonel Eisen a affirmé ne pas savoir si le transfert de fonds avait eu lieu, mais assuré que 8 membres des Brigades avaient perpétré des attentats suicide en Israël depuis la date de l'écriture de la lettre.

 

 

Traduit par Menahem Macina (CJE)

 

La section comptabilité d'Arafat vient de livrer une facture qui atteste ses liens avec les attentats-suicide

 

2 avril: Cette correspondance a été découverte par les troupes israéliennes qui ont passé en revue les dossiers de la section de la comptabilité personnelle de Yasser Arafat, à Ramallah. C'est une facture détaillée signée par les Brigades des Martyrs d'Al Aqsa, en Palestine, et datée du 16 septembre 2001, exactement cinq jours après les attaques-suicide du 11 septembre aux Etats-Unis.

 

Le document est une demande ordinaire d'entérinement par Arafat des dépenses quotidiennes afférentes à l'équipement des kamikazes en explosifs et en munitions, aux cérémonies commémoratives et aux publications funèbres.

 

Il fait partie du corpus de preuves collectées par les troupes israéliennes au quartier-général d'Arafat, à Ramallah, et démontre qu'Arafat a dirigé, jusqu'au plus petit détail, l'offensive palestinienne d'attentats-suicide.

 

Texte traduit de l'arabe :

 

1.  Coût des affiches pour les martyrs des Brigades des Martyrs d'Al Aqsa: Azam Mazhar, Osama Juabra, Shadi Afouri, Yasser Badawi, Ahad Farès (ajout manuscrit : 2,000 NIS [*]).

 

2.  Frais d'impression de notices et d'invitations, dépenses pour les tentes des personnes en deuil (ajout à la main : 1,250 NIS).

 

3.  Coût de l'apposition des photos personnelles de ces martyrs sur des panneaux de bois, plus ceux de Tabeth Tabeth et de Mahmoud Al Jamil (ajout manuscrit : NIS 1,000).

 

4.  Coût des cérémonies commémoratives pour des martyrs. Cérémonies commémoratives en l'honneur du martyr Azam, du Martyr Osama (ajout manuscrit : 6,000 NIS).

 

5.  Coût des fournitures électriques et de diverses substances chimiques (pour la fabrication d'explosifs et de bombes - le plus grand article. (Un dispositif explosif prêt à l'emploi - 700 NIS au moins). Nous avons besoin de 5 à 9 dispositifs par semaine pour les unités des différentes régions (ajout manuscrit : 20,000 NIS X 4, par mois)

 

6.  Coût des balles (le prix des munitions pour Kalashnikov est de 8 NIS par balle; les balles M-16 coûtent 2-2.5 NIS chacun). Nous avons besoin d'une fourniture quotidienne de balles.

 

7.  Note: 3.000 balles de Kalashnikov à 2 NIS chacune sont disponibles. Nous avons besoin d'une somme d'argent immédiatement pour les acheter (ajout manuscrit : 22,500 NIS pour les balles de Kalashnikov - 60,000 NIS pour les balles de M-16).

 

En conclusion, la gloire et la fierté soient à ceux qui soutiennent notre résistance courageuse contre l'occupation. Révolution jusqu'à la victoire.

 

* NIS: Nouveaux Shekels (New Israeli Shekel). Tous les prix figurant sur l'original sont libellés en NIS.