RACISME ET NEO-NAZISME SUR LE RESEAU INTERNET

 

 

UN RAPPORT DU CENTRE SIMON WIESENTHAL

Présenté par Marc KNOBEL

 

- MARS 1997 -

Copyright © 1997, The Simon Wiesenthal Center, Un rapport de 100 pages. 

 

                                                                                                      

INTERNET: nouvelle communication utilisée par les extrémistes, racistes et xénophobes ?                

    

 

Note écrite par Marc KNOBEL.

 

Cette note a été publiée dans le rapport de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme présenté le 20 mars 1997 à Monsieur le Premier Ministre, « 1996. La lutte contre le racisme et la xénophobie », in La Documentation Française, 1997, pp. 35-42.

 

UNE CROISSANCE GALOPANTE:

L'idée de base d'Internet (1) est venue en 1968, de la volonté des militaires américains de disposer d'un système de connexion qui résiste à toutes les attaques, y compris nucléaires. Très vite, les universitaires se branchèrent sur Internet. Les techniques militaires de communications informatiques (texte, image et son) furent par la suite appliquées au domaine privé.

 

Aujourd'hui, il suffit d’un équipement informatique minimum, un micro-ordinateur et un modem, (petit appareil relié à l'ordinateur et permettant la transmission d'informations par le biais des lignes téléphoniques), d’une ligne téléphonique et d’un abonnement à un service d'accès, pour que la connexion sur Internet s'établisse. Il est possible alors d'envoyer et de recevoir du courrier (électronique) ou des informations sur des thèmes précis (le E-Mail: Electronic Mail) avec chaque personne connectée, qui dispose d'une adresse universelle, ou bien d'entrer dans des débats sur des thèmes plus ou moins sérieux, (les " news-groups ") . Mais, c'est en 1993 avec l'apparition du World Wide Web (WWW) (2) qu'Internet prend véritablement son envol. Grâce au WWW et au File Transfer Protocol (logiciel de navigation permettant à un micro-ordinateur de télécharger des programmes à partir d'un serveur), on peut interroger tous services d'information exactement comme le ferait un Minitel (français).

 

Pour les spécialistes, la croissance galopante d'Internet représente une certitude presque absolue. Chaque mois, 1,5 millions de nouveaux utilisateurs se connectent, soit une croissance que ne connaissent ni le téléphone cellulaire ni le fax. 1600 à 1700 services nouveaux sont créés en moyenne chaque semaine, 30 à 40 millions d'utilisateurs environ connectés sur près de 30 000 réseaux différents. Nicolas Negroponte, directeur fondateur du Medialab au Massachusetts  Institute  of Technology, évalue ainsi à 1 milliard le nombre de personnes qui seront  connectées en l'an  2000. Une estimation, dit-il, " qui se fonde sur l'incroyable croissance du nombre d'utilisateurs à l'extérieur de l'Amérique du Nord , qui  représente  désormais  moins de 70  % des  hôtes d'Internet  (3) " .

 

 

DIFFUSION DE LA PROPAGANDE RACISTE:

Internet est un merveilleux outil utilisé, à la fois, pour converser, échanger des informations et diffuser la connaissance. Il serait donc réductible et ridicule de faire passer cet outil pour une infrastructure qui ne serait utilisée que par néo-nazis ou des extrémistes. On ne peut néanmoins ignorer que ceux-ci s’en servent également.

 

Dans une récente enquête,  le journaliste François Camé, par exemple,  explique comment il a pu trouver la description exacte d'un procédé permettant à quiconque de fabriquer dans son appartement une bombe de forte puissance ou des explosifs et engins incendiaires. Le tout représente 70 pages imprimées, à la portée de tout un chacun possédant un ordinateur, un modem et un moyen d'accès   (4).  Les islamistes surfent également sur le réseau pour se tenir informés et coordonner leurs actions, en toute impunité, à travers des mots clés, des adresses plus ou moins fictives, ayant pour siège souvent un bureau quelconque dans une université ou la simple boîte postale d'une association introuvable. Autre exemple, la pornographie, pédophilie, zoophilie ou le sadisme. Dernièrement, un étudiant du Michigan, avait placé sur un groupe de discussion un récit de ses fantasmes de viols et de tortures donnant à sa victime le nom d’une étudiante de son université avant d’envoyer un message électronique: «  Le fantasme ne peut suffire, je dois passer à l’acte ... » (Cité par Luc Lampière, Le casse-tête d’une réglementation, Libération, 18 avril 1996).

 

Mettant également à profit les progrès rapides de l'informatique, les néo-nazis font aujourd'hui l'économie de disquettes (jeux néo-nazis) dont la distribution comporte encore trop de risques. Ils utilisent désormais les réseaux informatiques, les fameuses autoroutes de l'information, qui sont en pleine explosion aux Etats-Unis et en Europe et Internet (5). Pour quelques centaines de dollars, ils peuvent créer un site sur le Web et envoyer un message à 30 ou 40 millions d'utilisateurs d'Internet, si on compte ceux qui tombent par hasard sur ces pages et d'autres qui les cherchent (il suffit de placer son curseur au bon endroit et de cliquer pour se retrouver devant un programme néo-nazi.)

 

 

CE QUE LES NEO-NAZIS PENSENT D’INTERNET:

Les néo-nazis, négationnistes et autres extrémistes ont vite compris le parti qu’ils peuvent tirer d’une utilisation rationnelle et systématique d’Internet. Milton J. Kleim dans son "On Tactics and strategy for Use... "  (de la tactique et de la stratégie sur Use...) explique la stratégie élaborée:

 

"          Usenet. (6) offre de gigantesques possibilités pour permettre à la résistance aryenne de             diffuser notre message aux inconscients et aux ignorants. C'est le  seul média de masse dont nous disposons et qui (jusqu'à présent)  est relativement épargné  par la censure...             C'est maintenant que nous devons nous emparer de cette ARME...   qu'est   INTERNET               afin  de  la  manier  avec  habileté  et sagesse (7). " 

 

Dans une publication intitulée «  La conspiration théorique », l’activiste autrichien Walter Ochsenberger écrit que: «  La liberté de pensée est totale sur Internet (...) et que, dans le fond, Internet est le média démocratique le moins mauvais. » Olivier Bode, autre activiste, néo-nazi connu par les services de police et, co-organisateur (avec d’autres) des rassemblements de nostalgiques pour célébrer l’anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler, écrit qu’on ne peut faire « que des louanges sur l’utilisation et les applications d’Internet.   » Dans Stormfront, on peut trouver des informations sur le NationalDemokratische Hochschulbund (NDB), front des étudiants et organisation de jeunesse du Nationaldemokratischen Partei Deutschland (NPD) de Günter Deckert. Dans un commentaire du NDB, il est écrit:

 

«          Nous devons créer des zones libérées. Dans ces zones (dont Internet), nous exercerons             notre pouvoir, gagnerons des militants, accentuerons notre militantisme et punirons tous             les déviants et nos ennemis. » Le réseau Thulé (8) est du même avis. Dans un autre             serveur, il est écrit:

 

«          Ce qu’il y a de pratique avec Internet, c’est qu’il nous permet d’échapper à la censure             officielle. Chacun d’entre nous, avec des capacités pourtant réduites, pouvons atteindre             ainsi l’opinion publique. Ce qui permet ainsi de diffuser nos informations et notre             propagande, mais encore de retirer tous pouvoirs à ceux qui sont les gardiens de la bonne             parole et censeurs officiels.  Et, ceci d’autant plus que sur Internet, chacun peut contrôler             les autres. » (Source: Judische Rundschau, 28 février 1996.)

           

Enfin, sur Internet toujours, Robert Faurisson, dans une note intitulée « Informations révisionnistes (pour Internet) », écrit que, « grâce principalement à Internet, le vent tourne en faveur du révisionnisme historique. Pour la première fois depuis vingt ans, je n’ai plus de procès en cours...  »

 

 

QUE DIFFUSENT-ILS ?

Au mot nazi, à notre connaissance, presque aucun serveur n’apparaît. Les néo-nazis choisissent un nom moins évident qu’il n’y paraît. Et puis, on a parfois des surprises... comme dans ce forum sur la cuisine qui a vu soudain intervenir un leader des groupes néo-nazis qui a lancé un débat complètement étranger au propos.

 

De toute manière, il faut toujours distinguer sur Internet entre 3 services offerts:

 

-          Le courrier électronique (« E-Mail »). Celui-ci permet d’échanger du courrier privé             entre deux ou plusieurs personnes. L’expéditeur est identifié par son adresse électronique             insi que les destinataires.   

 

-          Les 18.000 forums de discussion. Ce sont des groupes de discussion (« Newsgroups »)             couvrant tous les sujets possibles. Cet espace est libre au sens où tous peuvent y écrire et         tous peuvent lire. Contrairement au courrier électronique, un message écrit n’est cependant             destiné à personne en particulier.

 

-          Le Web. Des dizaines de groupes (des suprémacistes blancs aux néo-nazis) publient des             documents sur le Web donnant ainsi leurs « opinions  ». Certains font paraître des tracts ou             des informations incitant à la haine raciale et appelant au meurtre.

 

Différentes catégories de messages, donc: les informations pratiques, organisation de groupes et groupuscules, utilisation du réseau, dates et heures de meetings et rencontres, longues listes bibliographiques,  adresses de  boutiques,  centres et " librairies ." Seconde catégorie de messages: les appels ou déclarations racistes et antisémites. On peut discuter, ou consulter des listes de " web pages "  à la fois sur le nazisme, les néo-nazis, les milices, l'utilisation d'explosifs ou d'armes...

 

Ce seul exemple, nous semble-t-il, pose la gravité du problème: un serveur  propose et  vend  de  la " musique skinhead " . Muni d'une carte vocale, on peut alors avoir accès à des extraits de rock néo-nazi des groupes " Böhse Onkelz " , " Storkraft " , " Volkszorn "  ou" Kraftschlag " .  Extraits:

 

"          Donnez le prix Nobel à Hitler

            Donnez le prix Nobel à Hitler

            Hissez le drapeau rouge,

            Hissez le drapeau rouge,

            Hissez le drapeau rouge à croix gammées.

            Donnez le prix Nobel à Hitler... "

 

De New-York, cinq serveurs diffusent des messages enregistrés s’en prenant avec une rare violence aux Noirs, Juifs, Indiens d’Amérique, émigrés et homosexuels. Les groupes qui sponsorisent ces réseaux de propagande sont identifiés depuis peu: White Aryan Resistance, Church and the Creator, American Front, National Alliance et SS Action Group... Du Texas, R. Logsdon, étudiant en sciences économiques, alimente chaque jour un très   violent  serveur intitulé

«  Bibliothèque de la Croisade Aryenne » qui permet de lire, et même d’acheter des ouvrages négationnistes, des articles de propagande néo-nazie, et encore, de rejoindre les réseaux ou groupes existants dans chaque pays. Des Etats-Unis, toujours, Stormfront, site-carrefour des suprémacistes luttant pour «  la préservation de la culture occidentale blanche . » Une croix celtique orne la page introductive. Elle arbore le credo «  White Pride WorldWide » (Fierté blanche dans le Monde Entier.) Par liens hypertextes (fonction logicielle permettant à l’utilisateur de sauter sur une page d’information complémentaire en cliquant sur un mot), Stormfront renvoie à une douzaine d’autres adresses aussi peu recommandables: « Nous croyons que le Juif de Canaan est l’ennemi naturel de notre Race Aryenne Blanche », lit-on, par exemple, sur le site cousin d’Aryan Nations. Sur Stomfront toujours, au mois de novembre dernier, à l’occasion de l’assassinat du Premier ministre israélien Itzhak Rabin, l’américain Don Black, leader du Ku Klux Klan, écrivait:

 

«             Devons-nous fêter cet événement ? Certes oui.

            Mais, tu peux tuer tous les Juifs que tu vois mais il y en a des centaines que tu ne peux             pas voir. Le meilleur serait alors de mettre le feu partout et, en Amérique, on devrait             commencer pour cela par la Maison (juive) Blanche... »

 

 

Un peu plus loin on peut commander des vidéos, gadgets, revues à la gloire du IIIème Reich. D’autres sites de la même engeance affichent «  les 66 questions et réponses sur l’Holocauste » de l’Institute For Historical Review.

 

 

 

Morceaux choisis:

 

«          1)            Existe-t-il des preuves que les nazis ont tué six millions de Juifs ?...                      Aucune...

            14)            Combien y avait-il de chambres à gaz pour tuer des Juifs à                               Auschwitz ?... Aucune.... »

 

Au Canada, Ernst Zundel sévit également. Le serveur de l’American Empire est tout aussi violent: Extraits des pages du 16 août 1995:

 

«          -            There were NO gas chambers. Mass gassings is part of the myth.

            -            Zyklon B was a commercially produced pesticide.

            -            Anne Frank died of Typhus as did most jews in the camps.

            -            Six millions Jews did not die. Roughly 1 million did of starvation and                                                 disease towards the end of the war.

            -            Thousands of German camp guards died of Typhus as well.

            -            There was no «  Holocaust ». Germany had no program of genocide.

            -            Even after the Allies occupied the camps, many more thousands of Jews                                        died of disease.

            -            Heads were shaved to reduce lice infestation - The main cause of

                        Jews died of disease... »

 

 

TRANSMETTRE LES NOMS ET ADRESSES DES SERVEURS:

Toutes les indications utiles, mais surtout les noms et adresses des serveur, sont indiqués dans les bulletins et publications d’extrême-droite. Je prendrai deux exemples:

 

En France, l’hebdomadaire dit «  d’opposition nationale et européenne », Rivarol, dans son numéro du 19 avril 1996, n° 2289, (p. 2) diffuse l’information suivante:

 

«          Je vous signale que depuis le 1er avril, Radio Islam a mis à la disposition du public             français sur l’Internet les textes les plus récents de Robert Faurisson, de Roger Garaudy,             de Serge Thion et de nombreux autres historiens du monde entier, en six langues:             français, anglais, allemand, suédois, norvégien et arabe.

 

            Pour plus d’informations, on peut contacter:

            Ahmed Rami,

            Box...

            ... Stockholm 1

            Tel....

            Et taper sur Internet:... (9) »

                                                           

Autre exemple, en Allemagne, le Berlin-Brandenburger Zeitung (BBZ) - tirage: 30.000 exemplaires - communique régulièrement aux militants néo-nazis et sympathisants toutes informations et indications sur les adresses E-Mail...

 

 

 

 

UNE EVENTUELLE REGLEMENTATION ?

L'internationalisation du système rend Internet presque intouchable. Aucune législation nationale ne peut encore réellement empêcher les transmissions, puisque tout serveur est accessible de n'importe quel point du monde. Par ailleurs, le terrain est si vaste, les intérêts si divergents (d'un pays à un autre), qu'il ne laisse que peu de place à un code éthique.

 

De nombreux utilisateurs, centres universitaires et associations surveillent cependant de près ces marchands de haine, suivent leurs mouvements et réfutent leurs affirmations. Ils et elles rassemblent ainsi des milliers de documents, en les rendant tous accessibles sur Internet. Le résultat est là: les négationnistes et néo-nazis ont malgré tout du mal à se présenter dans des forums de discussion, leurs affirmations étant réfutées de manière concertée (10).

Parallèlement, quelques gouvernements ou hommes politiques mettent sur pied des commissions et des groupes de réflexion pour se pencher sur les problèmes liés à la libre expression sur Internet. Le 14 juin 1995, le sénateur démocrate du Nebraska Jim Exon a déposé un projet de loi baptisé " Communications Decency Act of 1995 "  (voté par le Sénat) voulant " étendre les règles de la décence qui ont protégé les utilisateurs de téléphone aux nouveaux systèmes de télécommunications " .  La peine encourue prévoit une amende maximale de 100 000 dollars ou un emprisonnement d'une durée maximale de deux ans. Plusieurs associations se sont élevées contre ce projet le dénonçant comme anticonstitutionnel, en se référant au premier amendement  à la Constitution qui stipule que " le Congrès ne devra adopter aucune loi (...) restreignant la liberté de parole... (11) "

 

A la suite d’une procédure d’information d’un Procureur de Mannheim au Bade-Wurtemberg, le 28 décembre 1995, CompuServe, l’un des trois principaux fournisseurs mondiaux de services télématiques, prive ses abonnés allemands de deux cents forums, déclarés hors la loi à cause de leur caractère pornographique. Fin janvier, une filiale de la compagnie allemande de téléphone Deutsche Telekom, T- Online et WIN (Wissenschaftsnitz - sorte de réseau allemand pour la recherche) interdisent l'accès à l'adresse informatique du néo-nazi germano-canadien Ernst Zundel sur Internet. La société Deutsche Telekom affirme par ailleurs qu'elle fera tout pour qu'il soit impossible d'accéder par T-Online à de la propagande néo-nazie ou de la pornographie pédophile (12). Cette affaire survient peu après que le Centre Simon Wiesenthal eut envoyé un message électronique à 2000 fournisseurs d’accès à Internet leur demandant de refuser leurs services «  aux individus et groupes qui cherchent à se servir de la technologie pour faire parvenir leurs messages de haine. »

 

En Allemagne, un récent sondage (1er mars 1996) indique, que 54 % des Allemands sont pour un contrôle ou une censure sur les réseaux informatiques, indépendamment de leur âge ou leur appartenance politique, (sondage de l’Institut Emnid pour l’hebdomadaire Der Spiegel). Au premier rang des thèmes à censurer: la propagande extrémiste (80 %) puis la pornographie et les jeux violents. Cependant, le ministre de la Justice allemand s’est prononcé contre «  la limitation de la liberté des communications sur Internet » dans un entretien accordé au même journal le 11 mars 1996, même s’il pense qu’il faut combattre la propagande raciste sur le réseau (12).

 

Dernièrement, l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) a assigné en justice neuf prestataires d’accès à Internet, estimant que la connexion au réseau informatique mondial «  donne accès à de nombreux serveurs négationnistes. » Soucieuse de faire respecter en France la loi Gayssot, l’UEJF entend ainsi faire interdire la diffusion de tout serveur de ce type.  Les avocats de ces fournisseurs d’accès ont pour la plupart plaidé l’irresponsabilité des fournisseurs compte tenu du caractère international du réseau et du fait qu’ils ne seraient que de simples fournisseurs d’accès à des sites qu’ils ne contrôlent pas. Enfin, le 21 novembre 1996, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) a recommandé que soit appliqué à Internet « le droit commun, avec les adaptations nécessaires. » Ainsi, la CNCDH se prononce pour l’assimilation générale d’un serveur WEB à une publication, et donc l’application des dispositions de la loi sur la presse de 1881, et l’assimilation des propos échangés dans le cadre des forums à un propos public, avec les peines appliquées aux excès en cette matière. Pour la commission, il faut « que soient engagées des poursuites contre les auteurs de publications illicites au regard de la loi », à charge pour les pouvoirs publics de « préciser, par voie législative ou réglementaire, le champ des responsabilités éditoriales en France de l’information de la chaîne complète, éditeurs, fournisseurs d’accès, transporteurs, utilisateurs.... »  La CNCDH fait plusieurs recommandations au gouvernement Français et aux pouvoirs publics: « favoriser la coopération internationale dans le domaine judiciaire et policier, et favoriser un rapprochement des règlementations applicables », mettre en place « un observatoire national » qui aurait « un rôle d’information, de proposition et de médiation pour les professionnels et les utilisateurs ».

 

            La question est maintenant posée. Au nom de la liberté d'expression, peut-on, doit-on tout tolérer ?

 

 

 

 

 

 

 

NOTES:

 

(1)       Internet peut être qualifié comme étant le plus grand réseau informatique au monde, un             réseau de réseaux ou plus précisément une interconnexion de réseaux.

(2)       Le Web, en anglais, désigne une sorte de filet, un tissu, une toile celle que tisse l’araignée             notamment. “ Toile d’araignée planétaire “ traduit donc assez bien l’image véhiculé par       World Wide Web. Il s’agit d’un ensemble de normes précisant comment “ publier “ sur un             ordinateur des “ pages “ accessibles             depuis n’importe quel point du réseau à l’aide d’un                 “ logiciel de navigation ”.  Des pages tout d’abord multimédia, c’est à dire incorporant             textes, dessins,  photos, sons, vidéos, et d’autres choses encore. Et qui comportent, par             ailleurs, des “ liens “ , c’est à dire des références à d’autres pages, n’importe où sur       internet. C’est en cliquant sur ces liens que le“ surfeur “ , navigue d’une page à une             autre, d’un site (ordinateur) à l’autre, d’un pays à l’autre, toutes distances             abolies.

(3)       Cité par Sophie Coignard," Internet le réseau qui fait peur aux services secrets ",             Le Point, numéro 1193, 29 juillet 1995.

(4)            François Camé, " Comment fabriquer ses bombes, c'est sur Internet " , Libération, 2 août     1995.

(5)       Les chercheurs du Centre Simon Wiesenthal repèrent les groupes extrémistes dans le             monde et tentent de les marginaliser. Ce travail s’effectue également sur Internet. Un             important point de presse diffusé le 7 février 1996 par le Centre Simon Wiesenthal, donne   une liste récente de serveurs extrémistes et néo-nazis, parmi les plus dangereux:

 

            -            Le British National Party (Grande Bretagne)

            -            The National Socialist Movement (Danemark)

            -            NS 88 (Danemark)

            -            Finland Ainaskin (Finlande)

            -            Charlemagne Hammer Skinheads (France)

            -            Germanica on line (Allemagne)

            -            National Volkspartij - CP 86 (Hollande)

            -            NVP - National People's Party (Hollande)

            -            Norway coming soon (Norvège)

            -            Norwegian Nazi Posters (Norvège)

            -            Norwegian White Nationalist (Norvège)

            -            Unofficial Norwegian Page (Norvège)

            -            White Power, Rock Rase, Revolusjon (Norvège)

            -            Portuguese Hammerskins (Portugal)

            -            Germanica-On line (Suède)

            -            Matz Homepage (Suède)

            -            Nordland (Suède)

            -            Unofficial Swedish Nationalist Resource Page (Suède)

            -            European Nationalist (divers)

            -            European Woman's Alliance (divers)

            -            Hammerskin (Europe et Canada)

            -            Canadian Patriots Network (Canada)

            -            Digital Freedom (Canada)

            -            Friends of Freedom (Canada)

            -            Scarborough Skinheads (Canada)

            -            Up Front (Canada)

            -            Women for Aryan Unity (Canada)

            -            Zundelsite (Canada)

 

            On peut ajouter à cette liste:

           

            -            Stormfront (USA)

            -            Stormwatch (USA)

            -            Knights of the KKK (USA)

            -            American Renaissance (USA)

            -            Resistance Records (White Race Rock N’Roll) (USA).

            -            Scriptures for America (USA)

            -            Aryan Crusader (USA)

            -            Skinheads (USA)...

           

(6)       Usenet est un fournisseur de services télématiques.

(7)       Cité par Jon Casimir in The Sydney Morning Herald, article reproduit par le Courrier             international, n° 258, du 12 au 18 octobre 1995.

(8)       Les néo-nazis organisent et structurent en Allemagne une sorte de             mouvement             clandestin. Les sympathisants sont recrutés parmi les jeunes activistes de droite. Le             principal moyen utilisé par eux depuis le printemps 1993 est le réseau Thulé,             interconnexion informatique composée d’une quinzaine de Mail-Boxes.

            Il existe des Boxes Thulé dans le Nouveau Brandebourg à Berlin, Hameln,             Francfort-sur-le-Main, Munich, Karslruhe et dans quelques petites             agglomérations en Bade             et en Bavière. Une Mail-Boxes de Rotterdam  («  Weerwolf BBS ») est connectée au réseau Thulé. Une autre, de Oslo, (« Motsand BBS ») n’est plus opérationnelle, son exploitant             ayant été arrêté. Le Mail Boxes du NPD de Weiheim « Reisswolf BBS » est connecté au             réseau             Thulé sur une fréquence basse.

 

            Les organisations suivantes participent activement au réseau Thulé:

            -            L’ex Front National-Socialiste (NF) et l’actuel Front des Travailleurs                                                 Révolutionnaires Nationaux-Socialistes.

            -            Le groupuscule dirigé par Meinhof Schönborn, actuellement                                                     emprisonné, ancien leader du NF.

            -            Le Kommando F, groupuscule néo-nazi, de Thomas Richter.

            -            Le Jünge NationalDemokraten.

            -            Le cercle Allemand des Amis du Harz du Nord et la Ligue pour la                                                         protection de la Patrie du Harz.

            -            Le NPD et l’ex FAP.

                       

            Sur ce réseau, les militants organisent, exploitent ou lisent les programmes de propagande,             des extraits de bulletins et brûlots néo-nazis ainsi que des débats sur la stratégie et la             tactique à exploiter pour prendre le pouvoir. La formation théorique se voit renforcée par       des textes que chaque utilisateur du réseau Thulé             peut copier à partir de différents Mail-    Boxes et diffuser ensuite.

 

            Les échanges (et la correspondance) entre les utilisateurs du réseau Thulé sont codés             grâce au programme «  Pretty Good Privacy » (PGP) inventé par l’américain Phil             Zimmerman .

 

            Dans un autoportrait dans le Thulé-Journal, n° 1 -1994, on lit que:

            «             Le but des Thulé-Mailboxes est la création d’un réseau décentralisé. Nous                           utilisons les nouveaux médias d’une façon politique et nationaliste - de sorte que             nous nous organisons dans le but de réaliser l’idée d’un propre réseau                                                 informatique...  »

( 9)      A Stockholm, la station «  Radio Islam », dirigée par Ahmed Rami s’emploie depuis l’année 1987 à «  mettre en lumière les origines et les causes du problème palestinien et à             remettre en cause  dans sa totalité, la version juive de l’histoire. »  Rami est un ancien officier de l’armée marocaine, réfugié politique en Suède, après sa tentative de coup d’état             contre le roi du Maroc, Hassan II, en 1972. Ahmed Rami, a déjà publié trois livres «  Vad             ar Israël »  ( « Qu’est ce qu’Israël ? »), «  Israël makt I sverige » («  Le pouvoir d’Israël             en Suède ») et «  Ett liv för frihet » (« Une vie pour la liberté »). Le 4 octobre 1990, il a          été condamné par la Cour d’appel de Stockholm. Il a reçu le soutien du groupe suédois             Vitt Ariskt Motstand (VAM) (Résistance Aryenne Blanche) et des Sverigedemokraterna   (S), se réclamant ouvertement l’un et l’autre du national-socialisme.   

(10)     Lorsque le canadien Ken Mac Vay découvrit plusieurs sites négationnistes, il ouvrit un             serveur pour réfuter ces thèses. Il s’agit aujourd’hui d’une importante base de données sur             la Shoa. 150 correspondants bénévoles du monde entier l’aident dans ce difficile combat.             Ken Mac Vay envisage de numériser les 40 000 pages du procès de Nuremberg. Voir à ce   sujet, l’article d’Yves Eudes, «  Internet: alerte aux néo-nazis » , Le Monde, 11-12 février             1996.

(11)     Voir à ce sujet la note rédigée par l’Association des Utilisateurs d’Internet pour la             Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme: «  Quelques             éléments de             référence et de jurisprudence européenne et internationale. »

            Voir aussi l’article de Francis Pisani, «  Le négationnisme n’est pas interdit on line » , Le   Monde, 3 février 1996.

(12)     Idem

L’AUTEUR

Marc Knobel est Attaché de Recherches au Centre Simon Wiesenthal.

 

 

 

CI-JOINT: LISTES DE SITES ET COPIE DE TEXTES NEGATIONNISTES ET NEO-NAZIS SUR INTERNET.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LISTE DE SERVEURS NEO-NAZIS SUR INTERNET.

 

 

Liste établie par Marc KNOBEL

 

 

 

 

Vous trouverez ci-après une liste classée par ordre alphabétique (de A à Z) des serveurs néo-nazis et suprématistes blancs prônant le « white power  » et incitant à la haine raciale.

 

         

 

    A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

 

 

     14 Word Press

     25 point of the NSDAP

 

     A skinhead girl - 100% white

     Academia

     Afrikaner Angrief

     Alleanca Nationale

     Alpha

     Alt.Politics.Nationalism.White (Usenet)

     Alt.Politics.White-Power (Usenet)

     Alt.Revolution.American.Second (Usenet)

     Alt.Revolution.Counter (Usenet)

     Alt.Revolution.Counter FAQ

     Alt.Skinheads (Usenet)

     Alt.Skinheads.Moderated (Usenet)

     American Front

     American Nationalist Union

     Anvil

     Area

     Ariska Kampförbundet

     Aryan Adresses and phonenumbers

     Aryan Crusader

     Aryan Crusaders Library (lots of info)

     Aryan Nations

     Aryan Nations

     Aryan prisoners of war

     Aryan Preservation Society

     Aryan Pride

     Aryan Prisoners of War

     Austrian Freedom Party

 

     Bands from the Great White North

     Bibliothek Rechtsextremismus

     Blut und Ehre

     Boers Strike Back! The True story of Boer Resistance to the ANC Takeover in South Africa

     BootGirl88

     British Movement

     British National Party

     British National Socialist Movement

     British Nationalist

     British Skinheads

     Bruder Schwiegen / The Order

     Bürgerforum Europa

     Bürgerschutz Austria

 

     Canadian association for free speech

     Canadian Free Speech League

     Canadian Patriots

     Christian Alternative

     Christian Identity Network

     Christian Partiots

     Christian Posse Commitatus

     CHS

     Citizens for forgein aid reform

     CLOC / The Carolinian lords of the Caucasus (Klu Klux Klan)

     CNG

     Conspiracy to Erect an Electronic Iron Curtain

     Crosstar-The nationalist headquarter

     CyberHate

     CyberNazis

 

     Danmarks första partiotiske hjemmeside(Denmark)

     Dark Web pages of Zionism

     Den bortglömda nazikonsten (Sweden)

     Den danske forening (Denmark)

     Den okända historien om den judiska hämnden på tyskar 1945(Sweden)

     Den sanne national socialisten (Sweden)

     Dirt on Nation of Islam

     David Duke for senate

     David Duke: My indian odyssey

     David Duke: Race and Christianity

     Digital Freedom BBS

 

     Einheit und kampf

     EnneErre - National Revolutionaries

     Eric's Nationalist home page

     Euro-American Folk Journal

     Euro-American Students Union

     Euro-Christian Defense leauge

     European Nationalism

     European True Activists

     Extreme Nationalist Organizations in Europe

 

     Fable of the ducks and the hens

     Facts about the Talmud

     Faelleslisten Mod Indvandringen

     Famous men express their opions about the jews

     Fenix Mall

     Flags and symbols of the neo-nazis

     Forgotten slaves: They were white and slaves

     Forum, The

     Freedom Site

     Freja's homepage

     Fritt Forum /Norsk Blad (FF/NB)

     Front National

     Föreningen Mimer (Sweden)

 

     Gazeta De Vest Compact

     Germanica On-Line

     GOAL Reference library

 

     Hall of Shame

     Hammerskin Press

     Harvard Law Library's Guide to Hate groups on the Internet

     Hate on the Net (links)

     Hatepage of the week (links)

     Hellige Olav

     Heritage Foundation

     Heritage Front

     Heroes of the White Race

     History of the white race

     Adolf Hitler (text)

     Adolf Hitler

     Adolf Hitler as maler und zeichner

     Adolf Hitler - Mein Kampf

     Hitler´s religius belifies and fantacism

     How to care for your nigger

 

     Idéhistoriska bakgrunden till världens mest framgångsrika bedrägeri: Förintelsen(Sweden)

     Independent White Nationalist Page

     Independent White Racialists

     International Jew, The

     Isänmaallinen Kansallis-Liitto -IKL- ry / Patriotic National Union

     Intellegence and race (from The Bell Curve)

     International Third Position

 

     Jehovas vidner og nazi-Tyskland (Norway)

     Jewish ritual murder

     John Calvin society for racial theology

     Judarna / Judendomen sammanfattade i tio punkter(Sweden)

     Judea declares war on Germany

     Junge Nationaldemokraten

 

     Knights of the Klu Klux Klan

     Knights of the Klu Klux Klan

     Knights of the Klu Klux Klan

     Knights of the Klu Klux Klan

     Knights of the Klu Klux Klan

     Knights of the Klu Klux Klan FAQ

 

     Lyndon LaRouche: Facism Wrapped in an American Flag

     Library of a white tribalist

     Library of Yggdrasil

     Leaderless resistance

     Legionary Press

 

     Marx, Karl - On the jewsish question

     Militias and hategroup in the United States

     Modern neo-facism archives

     Moost's home page

     Morality of survival

     MSR Leaderless resistance

     MSR Production

 

     Narodows Odrodzenie Polski

     Nation of Europa

     Nation of God and Earth

     National Alliance

     National Democrats

     National Party

     National Party

     National Socialist Documents

     National Socialist Front

     National Socialist Primer

     National Socialist Students Union

     National Socialist Vanguard

     National Socialist White Peoples Party

     National Socialistisk Front

     National Vanguard

     Nationaldemokratische Partei Deutschlands (NPD)

     Nationale organisationen

     Nationale Volkpatij

     Nationaler Informations-Dienst Deutschland

     Nationalist Times

     Nationalpartiet Danmark

     Nazi Art

     Nazi consentration camps 1933-45

     Nazi fashion tips (fun)

     Nazi genocide of the jews

     Nazi Germany

     Nazi moonbases (wierd!!)

     Nazi and neonazi flags

     NaziOlympics 1936

     Nazism Exposed 

     Nazism FAQ

     Nieztsche

     New Dawn

     New Dawn Newsletter

     New Jersey Skinhead

     New Order

     Nigger Joke Center

     NIZ-Verlag

     Nordeffekter

     Nordland

     Norwegian Patriot Page

     NS 88

     NSDAP / AO

     Nürnberg Rally Page

 

     Objective measures of racism

     Occupied America

     Odal

     Odinist resources

     Odin's daughters

     Oi! Skinheads NJ Oi!

     On Tactics and Strategy for USENET

     Order, The

     Original fascist new world order page (links)

     Overcoming internet suveillance

 

     Pan-Aryan Resource Center

     Perimenter

     Perspektief: Special News

     Perspektive

     Phoenix raising

     Plunder & pillage

     Political and racial view of HP Lovecraft

     Politically Incorrect

     Portuguese Hammerskins

     Propaganda on the Web

     Protocols of Zion

     Michael Prümmer - Buchdienst und Verlag

 

     Racism against whites

     Ravens´ Chats

     Rec.Music.White.Power (Usenet)

     Resistance record

     Resistencia

     Rightist, racist & reactionaries bookmarks

     Ernst Röhm gay nazi bund

 

     SA

     SAP - en blek karbonkopia av NSDAP (Sweden)

     Scarborought Skinhead

     Scottish Phalange

     Scriptures for America Worldwide

     Sieg Heil!

     SKIN-NET

     SKIN-NET Gallery

     Skinheads on the Internet

     Skinheads U.S.A

     Sinimustain Liitto

     Soc.Org.KKK (Usenet)

     Solförmörkelse

     Spirit of truth

     Spotlight

     Stahlhelm

     Steinhauser

     Stormfront White Nationalist Resource Page (lots and lots of information)

     Svensk Vitmaktmusik (Sweden)

     Svenska nazipressen (Sweden)

     Svenska nynazistiska nätverket (Sweden)

     Svenska Underground Organisationer (Sweden)

     SverigeDemokraterna (Sweden)

     Swastika

 

     Thule

     Thule Netzwerk

     Traditional Skinhead

     Traditionalist Websites

     Tuono Records

     Turner diaries, comments

 

     Ulv's Heathen homepage

     Unabuilder - The Nationalist Foundation

     Unixandria - The nationalist library

     Unofficial Swedish Nationalist Resources Site

     The Unoficial Norwegian Scene Page

     US Skins

     USA The republic - how we lost it and how we can get it back

 

     Viking

     Vit Makt!

     Vlaams Block

     Vlaams Blok Jongeren

     Volfsfront

     Voorpost

 

     Waffen SS

     Walt Disney

     Was Adolf Hitler a nazi?

     What is a "race"?

     What is racism?

     White American Bastion

     White Aryan Resistance (WAR)

     White Aryan Resistance (WAR) California

     White Aryan Resistance (W.A.R) Info

     White Flame

     White Internet Nationalists

     White nationalism FAQ

     White nationalism key concepts

     White Nationalist Contact Info

     White nationalist phonenumbers

     White Power

     White Power Generation

     White Power Station

     White Pride Links (links)

     White Unity Party

     Who´s Who in NaziGermany 

     White Cell

     Whitepower FAQ

     Who rules America?

     Who rules America?

     Why white nationalism?

     Wolfpack records

     Wolfpack White Rock Page

     Women for aryan unity

 

     Zion Watch

     zOgs Art Gallery

 

 

 

 

 

LISTE COMPLEMENTAIRE DE SITES EXTREMISTES SUR INTERNET

 

 

Présentée par Marc KNOBEL

 

 

 

 

 

 

 

 

     Electorial/Political:

 

          Alleanza Nazionale[Italian]

          British National Party

          British Nationalist Home Page

          Der Freiheitliche [Austria]

          Die Republikaner [German REP]

          Fedrelands partiet [Norwegian]

          Fedrelandsungdommen [Norwegian]

          Front National [Français]

          Hvit Ungdom [Norwegian Youth party of 'Hvit Valgallianse']

          IKL - Patriotic National Union [Finland]

          International Third Position

          National-Bolshelvick Party [Russian]

          Nationale Volkspartij, The [Netherland]

          Sverigedemokraterna [Swedish]

          Sverigedemokraterna [Skåne/Blekinge] [Swedish]

          Sverigedemokratisk Ungdom Syd [Swedish]

          Vlaams Blok [Belgium]

          Vlaams Blok Jongeren [Belgium]

 

 

 

 

     Individual Groups/Organizations/Personal Pages:

 

          Alpha

          American Nationalist Union, The

          American Whites

          Aryan Uprising

          Borgerforum Europas [German]

          Blut und Ehre

          Bund Freier Bürger [German]

          Dansk Forum [Danish!]

          Danmarks foerste patriotiske hjemmeside [Danish]

          Der Aufbruch [German]

          Dutch Nationalist Homepage

          Forente Nasjonalister [Norwegian]

          Freja's Homepage

          Germany's First National Socialist Web Site

          Glistrup Homepage, The

          Hitler-Quisling-Terboven [Norwegian]

          Independent White Racialists

          Library, The

          National Association for the Advancement of White People

          National Alliance

          National Alliance [Mirror?]

          National Socialist Movement

          National Socialist White People's Party

          Negro Research Institute

          New Dawn

          Norges Nasjonalistiske Bevegelse [Norwegian]

          Norwegian Patriot Page

          NuevOrden

          Occidental Pan-European Crusader, The

          Odal's HomePage

          Pagan Revival

          Perimetro [Italian National-Revolutionaries]

          Perspektive [German!]

          Plunder and Pillage

          Reichsfreudigkeit

          Schutz Staffel/Computer Abteilung

          Stormfront

          Swedish Zone

          ThuleNet

          Vit Makt [wessel]

          Volksfront

          Voorpost [Dutch militant subgroup of Vlaams Blok]

          W.A.R's Hate Page

          White Power Central

          www.arkiskkamp.com [Swedish]

          Yggdrasil [The Library of Yggdrasil]

          Unixandria [The Nationalist Library]

 

 

 

 

     Magazines/News:

 

          3,950 Web Page

          14 Word Press

          American Renaissance

          American Times Today

          Aryan News Agency

          Aryan News Agency 3'rd Archive

          Blacks & Jews Newspage

          Fritt Forum/Norsk Blad

          Politically Incorrect

 

 

 

 

     Music and Surplus:

 

          Bands we Hail

          Berserker

          Boot Boys Records

          Bound For Glory

          Brainwash Television [www.whitepower.com]

          Desert Fox International

          Excalibur

          Gjallarhornet [Swedish]

          Fenix Shopping Mall

          Midtown Bootboys

          MSR Productions

          New Order, The

          New Order Mail Order Catalog, The

          Nordeffekter

          Norges Nasjonalistiske Bevegelse [norwegian support group for extreme nat.]

          Operation Ghetto Storm

          Resistance Records

          Shutdown

          SS Enterprise's Home Page

          SS Enterprise's Home Page [mirror!]

          Stormfront Records

          Sunwheel Records

          Tuono Records

          Unofficial Rahowa Page, The

          Vlajka

          World Wide Music Showcase [www.whitepower.com]

 

 

 

 

     Nationalistic Skinheads:

 

          Bootgirl88

          Oi! Skinheads N.J. Oi!

          Racially Concious in Boston

          SiegHeil88's Homepage

          Skinhead1488

          Skinheads UK

          SkinNET

          Southern Cross Hammerskin

          TexSkin

          Toenail

          www.whitepower.com

 

 

 

 

     Other Pages:

 

          Aryan Angel [links]

          Aryan Dating Page

          Freedom-Site, The

          Gay Nazi

          GNF [Gay Nazi Front]

          Horny Hacker Main Page, The [This bonehead has a White Power Doom WAD on

          his page!]

          Internet Aryan Bootboys [Gay Nazi]

          Occupied America

 

 

 

 

     Religious/KKK:

 

          American Christian Ministries

          American Christian Nationalist CyberMinistries

          American Christian Nationalism

          Aryan Nations

          Aryan Origins And Kindship

          Be Wise as Serpents

          Clann Torc

          Crosstar - The Nationalist Headquarters' Home Page

          God's Order Affirmed in Love [GOAL]

          God's Order Affirmed in Love [GOAL]

          James P. Wickstrom's Intelligence Update

          JWS Militant Knights of the Ku Klux Klan

          KKK - Christian Identity - Confederate

          Knights of the Ku Klux Klan

          Minuteman Ministries InfoPage

          Northwest Kinsmen Homepage

          Peoples Resistance Movement-The Christian Alternative

          Radio Islam

          Realm of Delaware

          Revival Fellowship, The

          RevWhite's Christian Politics

          Scriptures for America

 

 

 

 

     Revisionism:

 

         66 questions and answers about the Holocaust

         A Few Facts About the Institute for Historical Review

         A short introduction to the study of holocaust revisionism

         Adelaide Institute

         Air Photo Evidence

         Alt.Fan.Ernst-Zundel (Usenet)

         Alt.Revisionism (Usenet)

         Be wise as serpents

         Arthur Butz

         Comimittee for open debate on the holocaust

         Did six million really die?

         Fenix Mall

         Gas chambers and gas vans

         Michael A. Hoffman II's Campaign for Radical History and research

         Institue for Historical Review

         Institute for Historical Review FAQ

         David Irving

         Jewish Soap??

         Leuchter FAQ

         Leuchter report, The

         Nation of Europa

         New revisionist voices

         Radio Islam 

         Revisionist Productions

         Revisionist viewpoints

         Bradley R. Smith

         Tangled Web: Zionism, Stalinism and the Holocaust Story

         Truth about the holocaust

         Student Revisionists' Resource Site

         Z-Grams (revisionist newletter)

         Zundelsite 

 

 

 

 

     Miscellaneous

 

          Black Panther Coloring Book, The

          Nation of Gods and Earths

          Sea Shepherd Conservation Society

          To The Light